Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Entre bonnes mains

Réouverture complète

Dans le cadre de notre réouverture complète, nous sommes heureux de pouvoir vous accueillir dès maintenant dans tous nos établissements. Toutes les mesures ont été mises en place afin de vous offrir un environnement de détente sécuritaire et respectueux des directives de la santé publique.  Nous sommes ainsi en mesure d’offrir à nouveau nos différents services tels que :

  • L’expérience thermale, incluant les espaces intérieurs et extérieurs (saunas et bains vapeur inclus);
  • La restauration;
  • La massothérapie et les soins esthétiques.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Devenir maman au temps de la pandémie

8 May 2020 par Émilie Lefebvre-Morasse, vice-présidente du Strøm et présidente de la Fondation Strøm

Le plus beau des printemps – Emilie fait partie de l’équipe du Strøm depuis bientôt 10 ans. Aujourd’hui maman d’un merveilleux garçon de 11 semaines, son passage au rôle de mère s’est déroulé dans une période bien spéciale. En cette journée de la fête des Mères, elle nous raconte l’amour et les deuils. Le merveilleux dans le chagrin. Le plus beau printemps de sa vie.

Tout au long de ma grossesse, les gens me disaient : « tu vas accoucher après ta date, c’est ton premier ». J’avais même organisé mes plans en fonction du fait que Charles William, mon petit garçon, arriverait plus tard que prévu, donc plus tard que le 2 mars. J’avais mentalement choisi la pleine lune du 9 mars. Je visualisais. Je continuais à travailler. Je ne sentais pas le besoin de faire ma valise d’hôpital. Évidemment, j’ai rapidement appris qu’on n’a absolument aucun contrôle là-dessus! Mon garçon est né plus tôt que prévu. Je suis rentrée tard un soir après le travail et j’ai perdu mes eaux pendant la nuit. Il avait plutôt choisi la nouvelle lune de fin février…

Il était pressé de sortir. Il sentait peut-être que quelque chose de gros s’en venait et qu’il valait mieux aller se réfugier à la maison. Les deux premières semaines de sa vie ont été normales et douces. Charles William a rencontré ses demi-frères et sa demi-sœur, qui l’attendaient avec impatience et l’ont approché avec fascination. Il s’est fait bercer par ses grands-parents complètement gagas et émus comme seuls ceux qui ont beaucoup vu et beaucoup vécu peuvent l’être. Puis, sans trop en comprendre la gravité, nous avons commencé à entendre parler du virus. Les événements se sont déroulés rapidement. Fermeture des écoles, des spas, confinement… Mon congé de maternité allait vraisemblablement se passer différemment de ce que j’avais imaginé.

Les petits et moins petits deuils se sont enchaînés. On oublie les brunchs entre mamans, les rendez-vous chez l’ostéopathe pour le bien-être du bébé et surtout les moments de tendresse avec papi et mamie. Nos familles voient Charles William grandir, s’éveiller au monde à un rythme extraordinaire, à travers des écrans. Lorsque je m’arrête et pense à la situation, mon cœur se serre. C’est ainsi que je réalise que ce chagrin est en quelque sorte merveilleux. Il y a du beau dans la tristesse, puisqu’elle reflète l’amour et la gratitude que l’on porte envers ce que l’on perd. Les contacts humains nous manquent. Cela nous fait réaliser à quel point nos liens sont profonds et riches. 

Devenir parent, c’est revenir à l’essentiel. C’est réaliser que tout ce qui compte, c’est le bien-être de ceux qu’on aime. On devient protecteur. Notre instinct animal est décuplé. Ce confinement dans notre cellule familiale nous permet de se créer un cocon pour accueillir le nouveau membre de notre clan. Une aura d’ocytocine émane, et nous ne formons qu’un.

Devenir mère, c’est aussi mieux comprendre les cycles de la vie… Les enfants sont la preuve vivante que la vie se réinvente continuellement. Ils sont l’espoir de demain.

Je me rappellerai du printemps 2020 comme de la plus belle période de ma vie, celle lors de laquelle je suis devenue maman dans un contexte invraisemblable…

 

Vous aimerez aussi ces articles

Comprendre nos sentiments collectifs en explorant les étapes du deuil

2 April 2020 par Dre Valérie Courchesne, psychologue

Crédit photo : Aurianne d’Aon Pour moi, l’isolement lié à la COVID-19 a coïncidé avec le moment où je déménageais officiellement dans la maison que je venais tout juste d’acheter avec mon conjoint. C’est donc au milieu des boîtes et des meubles à monter que je me suis installée pour voir mes clients en télé-psychothérapie, enseigner […]

Lâcher-prise, ralentissement et bonheurs simples : une nouvelle vie à la maison

7 April 2020 par Gabrielle Deschamps, directrice, ressources humaines au Strøm spa nordique

UNE VISITE CHEZ GABRIELLE – Gabrielle s’est jointe au Strøm dans des circonstances bien particulières. Elle prête main forte depuis peu à toute l’équipe en cette période de grands changements. Avec son mari médecin et sa fille à la maison, son récit témoigne de l’importance du lâcher-prise, de l’entraide et des bonheurs simples. Mes premières […]

Une réflexion sur l’autonomie alimentaire en cette période de grands changements

9 April 2020 par Raphaël Podlasiewicz, chef exécutif des restaurants, Strøm spa nordique

INCURSION DANS LE QUOTIDIEN DE RAPHAËL – Raphaël est le chef exécutif des des restaurants Nord et du café Fika des Strøm spa nordique depuis maintenant deux ans. Papa de quatre merveilleux enfants, il profite du confinement pour renouer avec les plaisirs simples et ce, dans sa maison à la campagne. Un temps pour conjuguer […]

Réapprendre le bonheur

15 April 2020 par Marie-Eve Trudel, fondatrice des retraites Yogacamp, du studio Namkha et stratège média pour le Strøm via son agence Comptoir Pub

L’idée du confinement est arrivée doucement dans notre maison avant de tout chambouler. Comme j’habite tout près de chez ma mère, au début, nous avions continué de nous voir. Par temps doux nous prenions des marches avec mon fils, et nous nous rejoignions au parc, le temps d’admirer les coureurs. Nous en profitions pour nous […]

Photographier l’arc-en-ciel

16 April 2020 par Bianca Des Jardins, photographe du Strøm spa nordique

En visite chez Bianca – Bianca est la photographe officielle du Strøm depuis maintenant 6 ans. Ses images nous font voyager et découvrir la délicatesse du moment présent. En cette période d’isolement, elle nous invite quelques instants dans son univers et nous propose des idées pour ensoleiller notre confinement grâce à la photographie. Comme une […]

Être outre-mer en période de confinement et de grands changements

8 May 2020 par Véronique Péloquin, directrice artistique du Strøm spa nordique

L’HISTOIRE DE VÉRONIQUE – Véronique est la directrice artistique du Strøm spa nordique depuis 2013. Mais depuis quatre ans maintenant, nous travaillons avec elle à distance puisqu’elle est allée rejoindre son grand amour en Autriche. Ce récit d’outre-mer témoigne d’un tout nouveau chapitre qui débute pour la future maman et son conjoint. Je vis en […]

Redoubler d’efforts en temps de crise | la vie d’une proche aidante

8 May 2020 par Jacqueline Richard Lemoine, proche aidante

GUIDÉE PAR L’AMOUR Jacqueline est proche aidante de sa fille Véronique, 30 ans, atteinte du syndrome d’Angelman, et de sa maman, Madeleine, 95 ans. Les trois femmes ainsi que le conjoint de Jacqueline vivent actuellement tous sous le même toit. Comme le Strøm soutient la cause des proches aidants, nous avons voulu discuter avec elle […]