ss_loading
Ensemble BORÉAL pour la douche gratuit à l’achat de 200$ et plus. Code promo MAMAN. Voir détails

Recevez gratuitement un ensemble BORÉAL pour la douche à l’achat de 200$ et plus*

Choyez maman, et vous également, en recevant un ensemble-cadeau avec achat.

CODE PROMO : MAMAN

Pour obtenir le cadeau en prime, ajoutez l’ensemble BORÉAL pour la douche au panier et entrez le code promo.

* Offre d’une durée limitée, en ligne seulement, jusqu’à épuisement des stocks. Valide pour les achats de cartes-cadeaux et de produits de la collection Strøm de 200$ et plus (après rabais). Ne peut être jumelée à aucune autre offre. L’ensemble BORÉAL pour la douche vous sera envoyé par la poste.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

« * » indique les champs nécessaires

Genre*
Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
Date de naissance
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Aide
Retour en haut

L’HISTOIRE DE VÉRONIQUE – Véronique est la directrice artistique du Strøm spa nordique depuis 2013. Mais depuis quatre ans maintenant, nous travaillons avec elle à distance puisqu’elle est allée rejoindre son grand amour en Autriche. Ce récit d’outre-mer témoigne d’un tout nouveau chapitre qui débute pour la future maman et son conjoint.

Je vis en Autriche depuis 4 ans et demi. À mon arrivée à Vienne, je me suis fait une bonne amie. Pour des raisons d’anonymat, je l’appellerai ici « N ». Cet hiver, N et moi nous sommes inscrites à des cours de poterie. N a manqué le dernier cours de la session dû à certaines craintes liées au coronavirus. Avant même que le virus ne frappe l’Autriche, N était convaincue que Vienne serait éventuellement confinée puisque nous sommes voisins de l’Italie. À cette étape, cette situation qui inquiétait beaucoup mon amie me semblait encore assez banale…

Lorsqu’un premier cas touche l’Autriche, N me contacte. Elle me dit que ça s’en vient. Toujours pas convaincue, je ne change rien à mes habitudes quotidiennes. La journée même, je prends le métro et constate que l’achalandage a diminué considérablement. La population commence déjà à se mobiliser. Vienne est en transformation, et ça se ressent jusque dans les transports en commun.

Samedi le 14 mars, le président de l’Autriche nous apprend que nous devons être confinés pour une durée indéterminée. Mon conjoint et moi faisons nos valises dans notre appartement à Vienne et rejoignons notre future maison en campagne afin d’y faire des rénovations et d’y passer la quarantaine. Du jour au lendemain, je me retrouve sur un chantier de construction, enceinte de 6 mois. Je vis maintenant dans un lieu qui semble appartenir à une autre époque, soit l’ancienne maison de la grand-mère de mon mari. J’appréhende alors cette nouvelle réalité : une nouvelle maison, un nouveau village et de nouvelles procédures de confinement. Mais étant familière avec le changement et l’inconnu, cette situation ne me déstabilise qu’un court moment. L’éloignement des proches, le télétravail et l’insécurité financière que les travailleurs autonomes connaissent font notamment partie de mon quotidien depuis plusieurs années. La plus grande différence? Me sentir plus connectée avec mes proches au Canada, puisque ceux-ci sont maintenant disponibles pour discuter à toute heure de la journée. Parallèlement, les travaux dans notre nouvelle maison avancent soudainement très rapidement, et je m’en réjouis.

Au cours du confinement, j’apprends aussi que tous mes suivis médicaux de grossesse sont annulés. Encore une fois, le sentiment d’être à une autre époque m’habite. Je deviens mon propre guide. Les mouvements de mon bébé me rassurent, je garde confiance, je me sens forte. 

Une ère de grands bouleversements pour plusieurs, mais aussi le moment tout indiqué pour prendre le temps. Une période unique pour se reposer, ralentir, renouer avec les choses simples (ou commencer de grands projets!).

De ma quarantaine en Autriche à la vôtre, mes confrères canadiens, je vous salue!

Vous aimerez aussi ces articles

Comprendre nos sentiments collectifs en explorant les étapes du deuil

Crédit photo : Aurianne d’Aon Pour moi, l’isolement lié à la COVID-19 a coïncidé avec le moment où je déménageais officiellement dans la maison que je venais tout juste d’acheter avec mon conjoint. C’est donc au milieu des boîtes et des meubles à monter que je me suis installée pour voir mes clients en télé-psychothérapie, enseigner...

Lâcher-prise, ralentissement et bonheurs simples : une nouvelle vie à la maison

UNE VISITE CHEZ GABRIELLE – Gabrielle s’est jointe au Strøm dans des circonstances bien particulières. Elle prête main forte depuis peu à toute l’équipe en cette période de grands changements. Avec son mari médecin et sa fille à la maison, son récit témoigne de l’importance du lâcher-prise, de l’entraide et des bonheurs simples. Mes premières...

Une réflexion sur l’autonomie alimentaire en cette période de grands changements

INCURSION DANS LE QUOTIDIEN DE RAPHAËL – Raphaël est le chef exécutif des des restaurants Nord et du café Fika des Strøm spa nordique depuis maintenant deux ans. Papa de quatre merveilleux enfants, il profite du confinement pour renouer avec les plaisirs simples et ce, dans sa maison à la campagne. Un temps pour conjuguer...