Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Sherbrooke

Le Strøm spa nordique de Sherbrooke maintient tous ses services de façon complète, incluant le café Fika et l’expérience thermale.

Île-des-Sœurs
Mont-Saint-Hilaire
Vieux-Québec

Suite au plus récent décret publié par le Gouvernement du Québec limitant l’accès à certains éléments du parcours thermal (saunas, bains vapeur et bains à remous) jusqu’au 28 octobre pour les établissements en zones rouges, le Strøm spa nordique se réinvente!

Veuillez noter que nos services de massothérapie et d’esthétique demeurent offerts dans tous nos établissements sur réservation téléphonique au 1 877 761-2772.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Entre atmosphères et émotions | la création architecturale réfléchie

7 October 2020 par Karianne Duquette, collaboratrice architecture

MUSE INTEMPORELLE

L’architecture, omniprésente dans nos vies, influence nos ressentis tant physiques que spirituels. Elle nous touche par son expression caractéristique et suscite en nous des émotions particulières. Pensons, notamment, au caractère solennel qui s’empare de nous lorsque nous entrons dans un bâtiment religieux, à l’impression de sérénité et de beauté qui nous enveloppe lorsque nous nous introduisons et que nous évoluons dans une station thermale, ou à la sensation qui nous coupe le souffle lorsque nous pénétrons dans un endroit majestueux, monumental.

L’architecte suisse Peter Zumthor s’est intéressé à la relation étroite entre la beauté de l’architecture et les émotions. Pour lui, la beauté est une sensation qui peut être vécue à des moments particuliers, lors de circonstances précises. Quels sont les éléments qui déclenchent en nous cette sensation de beau, de bienêtre, et qui nous font vivre des émotions ?

Pour lui, la réponse se trouve dans l’atmosphère du lieu : une ambiance que nous saisissons de manière inconsciente, sans devoir y réfléchir, dès nos premiers pas dans un nouveau lieu. Elle vient chercher ce qui est enfoui au plus profond de nous, comme un souvenir, et bouleverse notre sensibilité émotionnelle. Cette expérience se traduit par des sensations fugaces qui mènent à une réaction inconsciente et révèle des émotions directement liées à l’espace dans lequel nous évoluons.

CRÉER DES ATMOSPHÈRES

Selon Zumthor, des moyens précis peuvent mener un utilisateur à vivre l’expérience de la beauté d’un lieu. Il propose ainsi un processus de création qui s’attarde sur neuf qualités atmosphériques qui sont, pour lui, essentielles à une architecture émouvante : le corps de l’architecture, l’harmonie des matériaux, le son de l’espace, la température de l’espace, les objets qui entourent la personne, l’alternance entre sérénité et séduction, la tension entre intérieur et extérieur, les paliers d’intimité et la lumière sur les choses.

L’harmonie des matériaux, par exemple, se concentre sur les possibilités infinies qu’offrent une composition de matériaux et la manière de les agencer pour arriver à un équilibre. L’harmonie est essentielle pour les faire dialoguer et, ainsi, créer une atmosphère qui saura s’approcher de la sensibilité émotionnelle du visiteur.

Le son de l’espace, quant à lui, prend en compte chaque son qui se dégagera du lieu, par la résonance des matériaux autant que par la présence des usagers eux-mêmes. L’espace collecte, produit, amplifie et transmet les bruits ; c’est ainsi que se crée la sonorité caractéristique qui le définit et qui enrichit la perception corporelle de l’utilisateur.

La température de l’espace, pour sa part, se concentre sur l’expérience thermique vécue sur les plans psychique et physique. Les matériaux ne dégagent pas la même chaleur au toucher et leur agencement permet de tempérer un lieu d’une manière précise. L’arrangement choisi dépend de la sensation recherchée par le concepteur : l’utilisation du bois n’aura pas le même effet que celle du béton ou de l’acier, par exemple.

Finalement, la lumière sur les choses souligne l’importance de la luminosité dans une œuvre architecturale. La manière dont la lumière frappe un matériau et s’y réfléchit affine la perception de l’espace. Le relief et la profondeur sont discernables grâce aux jeux d’ombre et de lumière. Cette dernière donne vie aux matériaux et aux espaces qu’elle touche.

FAIRE VIVRE DES ÉMOTIONS

Ces neuf caractéristiques font partie intégrante des œuvres de Zumthor, mais leurs fondements sous-tendent le mode de pensée de nombreux autres architectes du monde entier. Pour le visiteur, ces qualités architecturales longuement recherchées par le concepteur ne sont pas nécessairement perçues de manière consciente, en raison de leur incorporation subtile dans l’espace ou dans le processus de création. Une personne qui se sent bien dans un environnement particulier ne décortique pas toujours facilement ces éléments qui créent sa sensation de bien-être, parce qu’ils forment un tout harmonieux. L’expérience de la beauté étant propre à chacun, ses fondements et ses contrecoups restent difficiles à cerner. Les multiples intentions sensorielles mises en place dans un lieu mettent de l’avant la relation entre corps et espace et appellent l’utilisateur à réagir à sa façon.

Dès les débuts d’un projet, les architectes placent ces principes architecturaux au premier plan puisqu’ils permettent de matérialiser l’atmosphère que percevra le visiteur. Chacun aborde et façonne ces concepts de manière personnelle et selon son mode de pensée précis, mais l’idée de créer une architecture émouvante demeure.

METTRE LA THÉORIE EN PRATIQUE

Dans le projet des thermes de Vals, Zumthor a priorisé une conception architecturale sensuelle axée sur le rapport au corps. Cette œuvre applique ses principes longuement étudiés de manière à créer une expérience basée sur les sens et les perceptions. La pierre, source d’inspiration première, est omniprésente et permet la création d’un dialogue avec le contexte géologique du site. Chacune des salles de pierre a pour but de complémenter le corps, d’en épouser la forme et de le cajoler. La lumière est abondante dans les espaces ouverts et monumentaux, tandis que dans les espaces clos et plus intimes, la semi-obscurité l’emporte. L’eau, synonyme de fluidité et de légèreté, fait contrepoids à la pierre massive et solide, en plus de faire corps avec la lumière dansante.

Le temps que l’utilisateur passera dans ce lieu et le parcours qu’il suivra jouent également un rôle essentiel dans la conception architecturale de ce projet. La séduction et la curiosité sont mises à contribution pour l’amener à déambuler ou, au contraire, à s’attarder davantage, sans que lui soit imposé un parcours précis. Se crée ainsi une temporalité plus ou moins longue, propre à chacun, où la liberté et la beauté se rencontrent dans un lieu unique.

Référence : Peter Zumthor, Penser l’architecture, Birkhäuser, 2008.

Vous aimerez aussi ces articles

Cittaslow | Ces villes qui prennent une pause

25 May 2020 par Hugues Lefebvre-Morasse, designer de l’environnement

MOUVEMENT COMMUNAUTAIRE Les tendances de l’heure font de nos demeures des antidotes à la vitesse de nos vies, des refuges où y résister. Bien plus que des esthétiques pour nos intérieurs, le hygge danois (concept qui viendrait d’un mot norvégien voulant dire mûrement réfléchi) ou encore le wabi-sabi japonais (l’appréciation des choses imparfaites et du […]

Quand le design éveille la curiosité | Des espaces de travail qui inspirent

31 August 2020 par Strøm Spa Nordique

RÉINVENTER LES NORMES La beauté éveille l’inspiration. Certains employeurs l’ont compris et n’hésitent pas à miser sur l’aménagement de leurs bureaux pour favoriser le bien-être, l’inspiration et la créativité. À l’ère du bonheur au travail et de l’épanouissement, l’aménagement, le design et l’originalité des espaces de travail prennent tout leur sens. Pleins feux sur des […]