Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Entre bonnes mains

Réouverture complète

Dans le cadre de notre réouverture complète, nous sommes heureux de pouvoir vous accueillir dès maintenant dans tous nos établissements. Toutes les mesures ont été mises en place afin de vous offrir un environnement de détente sécuritaire et respectueux des directives de la santé publique.  Nous sommes ainsi en mesure d’offrir à nouveau nos différents services tels que :

  • L’expérience thermale, incluant les espaces intérieurs et extérieurs (saunas et bains vapeur inclus);
  • La restauration;
  • La massothérapie et les soins esthétiques.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Se reconnecter avec soi-même : rencontre avec Sandra Laznik

2 March 2020 par Sandra Laznik

EXPLORER SA FÉMINITÉ

— Elle offre des retraites dans les complexes Six Senses à travers le monde. Elle enseigne le yoga et la méditation à l’étranger. On la connaît aussi pour Intimi Yoga, une école de yoga dédiée à la santé féminine qui met l’accent sur l’intimité et la sensualité des femmes dans un cadre d’ouverture, de sécurité émotionnelle et de confiance. Rencontre avec Sandra Laznik, une femme de courage et de lumière qui n’a pas peur de faire les choses différemment.

Avec votre projet Intimi Yoga, vous explorez à la fois l’univers de la santé féminine, du yoga et de la sensualité. Comment ces trois sphères sontelles liées ?

Imaginez que vous avez le corps le plus en santé au monde, que vous buvez plusieurs verres de jus de céleri chaque jour, que vous dormez bien, mais que, pourtant, vous n’êtes toujours pas heureuse. La plupart des femmes avec lesquelles je travaille sont obsédées par la « santé ». Toutefois, plusieurs négligent ou ignorent la dimension sensuelle de ce terme et de ce concept. J’ai rencontré des centaines de femmes qui, de l’extérieur, ont l’air (et sont) de véritables héroïnes, mais qui, à l’intérieur, sont éteintes. Je pense que ce qui leur manque est cette connexion profonde avec elles-mêmes, avec les parties les plus intimes de leur corps et donc aussi de leur vie. C’est pourquoi je mets autant l’accent sur la sensualité et le bien-être dans mon travail.

Vous accompagnez les femmes dans leur effort de se reconnecter avec elles-mêmes dans la confiance, la connaissance et la sensualité. Quand avez-vous commencé cet accompagnement, et qu’aimez-vous particulièrement de cette pratique ?

J’ai tranquillement intégré la sensualité à mon mode de vie quand j’ai réalisé que je cherchais à taire ou à dissimuler mes qualités communément dites « féminines » (la douceur, la gentillesse, le lâcher-prise), pensant que seule la force me permettrait d’arriver à mes fins. Mais c’est faux. Et si vous avez un partenaire de vie masculin (qui a souvent plus de qualités « masculines »), vous finissez par comprendre qu’il n’a pas envie de sortir avec « un autre homme ». Il vous admire, entre autres, pour vos qualités féminines.

Cette pratique est formidable parce qu’elle donne la sensation d’être au spa et que la plupart de ses gestes et mouvements peuvent facilement être exécutés dans un lit. Le confort y est très important, notamment pour que vous puissiez prendre de grandes et profondes respirations sans vous faire mal aux tendons en essayant de montrer sur Instagram que vous maîtrisez telle ou telle pose de yoga ! Il s’agit de fermer vos yeux et d’ouvrir vos yeux intérieurs, d’étirer votre esprit et de pousser votre inspiration jusqu’au fond de vos entrailles. Vous voyez où je veux en venir ? J’ai envie que vous sentiez tout ce qu’il y a à sentir à l’intérieur de vous-même, et non pas que vous vous en enfuyiez. La seule façon de méditer, de faire du yoga est d’accepter de plonger, de s’explorer. Et on n’explore pas sans se visiter de A à Z, sans prendre le temps de sentir, de ressentir les choses. Mon conseil pour vous reconnecter avec vous-même : ne vous comparez pas aux autres (bonjour, les réseaux sociaux !), arrêtez de vous éviter et de vous ignorer, faites de la visite au spa un rituel et faites plus de yoga.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours et la façon dont vous avez commencé à vous intéresser à la santé des femmes ?

Je suis professeure certifiée d’éducation physique, de yoga, animatrice de groupe d’arts taoïstes et tantriques, et praticienne nomade du bien-être dans les hôtels, complexes et spas les plus célèbres au monde (Six Senses, Soneva, St. Regis), où j’offre des massages personnalisés et des séances privées. Je suis une femme et j’ai toujours égoïstement souhaité maintenir mon niveau de bonheur élevé. J’ai simplement décidé de m’occuper de ma santé une pratique à la fois plutôt qu’une pilule à la fois. Je soutiens tout à fait la médecine, mais je pense que plusieurs choses peuvent être faites avant de devoir se tourner vers la médication, par exemple.

Dans votre travail, êtes-vous confrontée à certains mythes à propos du statut de la femme dans nos sociétés modernes ? Si oui, essayez-vous de les déboulonner ?

Certainement. J’entends plusieurs choses, comme qu’être féminine, c’est être faible, que vieillir, c’est triste, ou encore, que le plaisir est sale, que la sensualité devrait être cachée. Je consacre ma vie à changer les mentalités. Ma mission est de prendre soin de la santé des femmes, une pratique agréable à la fois.

Au quotidien, qu’est-ce qui vous inspire à créer ?

Comme un maître de yoga l’a déjà dit, il y a seulement deux façons de vivre : en victime ou en vainqueur. Donc, tous les jours, je décide simplement que je vais mener une vie de gagnante, et cette affirmation allume immédiatement ma petite flamme de créativité quotidienne. Aussi, l’éventualité de ma mort me fait me dire : pourquoi ne pas vivre une vie amusante, pleine, créative et joyeuse, sous le signe de la grâce, de la dignité et de la victoire ?

Comment pensez-vous que les manifestations de la grâce féminine, de la dignité et de la victoire peuvent avoir une influence concrète sur la vie des femmes en 2019 ?

Je serai poétique ici et laisserai Muriel Rukeyser répondre à ma place ; vous pourrez ainsi vous construire votre propre image de cette influence :

« Qu’arriverait-il si une femme racontait la vérité à propos de sa vie ? Le monde fendrait en deux. »

POUR EN SAVOIR PLUS

sandralaznik.com 

Vous aimerez aussi ces articles