ss_loading

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

« * » indique les champs nécessaires

Genre*
Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
Date de naissance
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Et si la créativité était le chemin naturel vers l’empathie ? Dans les sujets auxquels elles et ils prêtent attention, par un regard de biais ou un pas de recul, des lunettes originales ou un filtre inédit, les artistes se font courroie de transmission vers des réalités méconnues ou singulières. Cette sélection toute québécoise s’attarde à des propositions littéraires qui aiment à danser le tango de l’empathie, puisant dans le vécu de l’Autre matière à ébranler les certitudes et à vivifier le muscle du cœur.

Seuls

de Paul Tom et Mélanie Baillairgé (La courte échelle, 2022)

Documentaire célébré en 2021 pour son mariage soigné de témoignages réels et de souvenirs matérialisés par l’animation, Seuls levait le voile sur l’enjeu sociopolitique, mais surtout humain, des réfugiés d’âge mineur qui atterrissent au pays sans adulte à leurs côtés. Voilà que son réalisateur Paul Tom (Bagages), jadis réfugié cambodgien, et l’illustratrice Mélanie Baillairgé font équipe à nouveau pour transformer le tout en un livre jeunesse fondamental et éclairant. Alternant entre de brèves introductions à la deuxième personne et trois parcours bouleversants racontés au « je», on y retrouve Afshin, Alain et Patricia, dans leur exil respectif de l’Iran, du Burundi et de l’Ouganda jusqu’au Canada. Sans forcer la note, le duo de créateurs par- vient à vulgariser plusieurs concepts épineux, en misant avant tout sur le courage exceptionnel des jeunes protagonistes. Leurs rêves n’en sont que plus palpables, tandis que ce qu’ils ont laissé derrière, envers et contre tout, leur permet d’entrevoir l’horizon.

Couverture Seuls C1 Print - Cinq livres pour renouveler l'empathie

Symptômes

de Catherine Ocelot (Pow Pow, 2022)

Bédéiste reconnue pour son humour teinté de tendresse et d’autodérision (Talk-show, La vie d’artiste), Catherine Ocelot nous fait cadeau d’un nouvel album qui encapsule les maux du corps et des émotions avec une acuité tous azimuts. Dans un cercle de soutien et de solidarité baptisé Solitudes Anonymes, elle part en quête de sa « mère intérieure» tout en rencontrant des femmes qui, comme elle, veulent retisser ces « fils invisibles» qui les relient aux autres. Que se cache-t-il derrière ces injonctions plus ou moins inconscientes qui nous poussent à « manger [nos] émotions» ou à ne pas écouter ce corps qui pourtant nous permet d’aimer et d’avancer ? Dans une suite de tableaux tantôt bavards, tantôt muets mais non moins éloquents, Ocelot se surpasse dans la vastitude des détails embrassés, brossant une fresque lucide, cocasse et intuitive, qui rappelle à chacune de nos cellules la puissance infinie de l’esprit de communauté.

couverture symptomes WEB - Cinq livres pour renouveler l'empathie

Le poids des fourmis

de David Paquet (Leméac, 2022)

Tout juste lauréat du Prix littéraire du Gou- verneur général dans la catégorie théâtre, ce texte du dramaturge David Paquet (Porc-épic, Le brasier, L’éveil du printemps) évolue aisé- ment sans l’excellente production pour ados du Théâtre Bluff créée en 2019. Égratignant plusieurs générations avec la volonté souter- raine de les rassembler, Le poids des fourmis prend prétexte d’une élection étudiante pour donner la parole à Jeanne, dont la colère se renouvelle de jour en jour, et à Olivier, un optimiste de nature qui s’abreuve depuis peu à L’encyclopédie du savoir inutile. À quel âge devient-on citoyen ? Et qu’est-ce qui, de l’individu au collectif, devrait nous mobiliser? Grâce à son écriture toujours aussi foisonnante et décapante, Paquet nous secoue le désespoir tranquille. Saviez-vous « que le poids total des fourmis sur la Terre dépasse celui des humains » ? Alors, faites gaffe à l’endroit où vous mettez les pieds, dans la marche du monde.

2918 v le poids des fourmis - Cinq livres pour renouveler l'empathie

Le bout de la route

de Monique Durand (Somme toute / Le Devoir, 2022)

Amoureuse des grands espaces et admiratrice de l’exploratrice canadienne Mina Benson Hubbard, l’autrice Monique Durand (Saint-Laurent mon amour) affectionne tout particulièrement la forme des récits de voyage, dont on peut attraper des bribes signées de sa main dans les pages du Devoir. De la route 389 jusqu’à l’Île aux Perroquets, sans oublier un périple hivernal à Schefferville, elle nous entraîne ici dans le Nord québécois et labradorien, sur cette « route du dehors» qui fend « une éblouissante beauté sauvage», mais aussi sur la « route en soi[…] où le temps s’arrête». À travers une écriture filante qui interroge notre capacité à voir et à (res)sentir, on découvre les lettres vibrantes que Durand destine à son amie peintre Ourida Ichou, qu’elle sait condamnée par la maladie. Les kilomètres engloutis et les âmes fières qui logent au Nord mènent à l’apprivoisement du deuil, sans pour autant sacrifier à l’exultation « Des mots à habiter».

LeBoutDeLaRoute C1 - Cinq livres pour renouveler l'empathie

Est-ce qu’un artiste peut être heureux ?

d’Arizona O’Neill (Zinc, 2022)

Le titre de cette bande dessinée d’entretiens (oui, oui !) résume la démarche directe et bienveillante d’Arizona O’Neill, qui part à la rencontre de ses camarades en littérature (Chloé Savoie-Bernard, Daphné B., sa mère Heather O’Neill), en musique (Hubert Lenoir, Klô Pelgag, Patrick Watson), en BD (Julie Doucet, Pascal Girard, Mirion Malle, Walter Scott) et en arts visuels (Laurence Philomène, MissMe) pour sonder leur vision du bonheur. On y déambule à la fois dans les coulisses de leurs œuvres et dans des instantanés de leur état d’esprit. Par des jeux ingénieux d’échelle, d’ellipses et de contrastes, O’Neill met en relief leurs doutes, leurs joies et leur pensée en mouvement. Entre la recherche d’équilibre, les angles morts de la créativité et l’appel de la simplicité, ses muses se con- fient sans pudeur, et leurs univers teintent harmonieusement chaque planche de ce bel ouvrage pop, qui se déguste telle une pause bien méritée sur un banc ensoleillé.

9782924483275 large - Cinq livres pour renouveler l'empathie