Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Mise à jour des services offerts

Nos services de massothérapie et d’esthétique demeurent offerts dans tous nos établissements sur réservation téléphonique au 1 877 761-2772.

Vous pouvez profiter de nos sites enchanteurs gratuitement avec un massage, un soin, ou à l’achat d’un repas de nos nouvelles formules « Nord pour emporter » et « Fika pour emporter ». À noter que les saunas, bains vapeur et bains à remous ainsi que les salles à manger de nos établissements sont temporairement fermés suite au plus récent décret du gouvernement du Québec. Nous communiquerons la date de réouverture de ces installations aussitôt que les directives le permettront.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Saisons sombres nord-européennes | l’Halloween au coeur de l’obscurité

30 October 2017 par

Bien qu’elle soit aujourd’hui considérée comme une fête commerciale et américanisée, l’Halloween est ancrée dans un héritage des siècles derniers qui nous transporte dans l’univers des rites de nos voisins nord-européens. L’Halloween, c’est la célébration de l’Autre Monde, le sacrifice des elfes, mais surtout, c’est le moment du passage à l’année sombre.

Origines celtiques – Samain

Aujourd’hui, l’Halloween est avant tout la fête des Morts, mais dans la tradition celtique, cette journée était celle du Nouvel An celte. La fête de Samain marquait traditionnellement le premier jour de l’année celtique, le 31 octobre. Le calendrier celtique était composé de la saison sombre et de la saison claire, et Samain correspondait au début de « l’année sombre ». Cette fête servait à souligner la transition entre le passage d’une année à l’autre (de la saison claire à la saison sombre), ainsi que le passage entre le monde réel et l’Autre Monde, celui des défunts et des dieux. Samain était donc considérée comme un moment hors du temps permettant aux vivants de s’ouvrir à l’Autre Monde. La tradition raconte que des navets et des betteraves étaient taillés en forme de crâne de mort et disposés dans les cimetières. Ils furent progressivement remplacés par la fameuse citrouille. Cette coutume avait pour but d’effrayer les esprits.

Origines nordiques – Álfablót

Et qu’en est-il de la Scandinavie ? L’Álfablót nous transporte dans la mythologie nordique. Étymologiquement, Álfablót signifie « sacrifice des elfes ». Selon les légendes nordiques, le pouvoir des elfes est lié aux ancêtres et à la famille.

Le sacrifice des Elfes se tenait lors de la saison sombre de l’automne, après l’accomplissement des récoltes. La célébration prenait place dans la maison familiale. On en sait malheureusement très peu sur cette Halloween scandinave, fête locale aux allures secrètes ou du moins mystiques.

On dit que le dieu Odin était étroitement lié à l’Álfablót, et que l’« Ölvir » (le maître de la maison) y occupait le rôle de maître de la cérémonie d’Halloween. D’ailleurs, le Öl de Ölvir signifie « bière », qui était un élément important des rituels nordiques païens.

Les écrits du poète norvégien Sigvatr Þórðarson évoquent l’Álfablót quand il rapporte qu’entre la fin du mois d’octobre et le début du mois de novembre 1018, lors d’un voyage en Suède, les populations locales lui avaient refusé toute forme d’hospitalité. Les maisons familiales étaient alors réservées au cercle privé et sacré de la célébration du sacrifice des Elfes. Le poète islandais Kormákr Ögmundarson raconte également que l’Álfablót consistait au sacrifice d’un taureau sur une colline habitée par des elfes.

Avec la montée du christianisme au Moyen Âge, la tradition de l’Álfablót disparut progressivement, laissant place aux fêtes catholiques telles que la fête des Morts et la fête de la Toussaint du 31 octobre et du 1er novembre. C’est une Halloween américanisée, sans réelle dimension spirituelle et plutôt détachée des traditions locales du Moyen Âge qui est aujourd’hui célébrée partout dans le monde ainsi que dans l’Europe du Nord. Néanmoins, la pénombre qui s’installe à ce moment de l’année et qui annonce l’arrivée de la saison sombre demeure spécialement propice à la célébration des morts et du mysticisme.

Novembre au Strøm : entre lumière et obscurité

Octobre tire à sa fin et novembre est à nos portes. Cette année, le Strøm s’est inspiré du culte nord-européen de la saison sombre pour souligner l’arrivée de la pénombre automnale. Novembre, le mois le plus sombre de l’année, sera vécu autrement cette année au Strøm avec l’Ode à la lumière qui se tiendra du 20 au 26 novembre. Évoquant à la fois la profondeur de la noirceur et l’enchantement de la lumière, l’événement s’inscrivant au cœur de novembre vous fera vivre l’expérience automnale d’une façon tout à fait différente. Prenez part à la célébration tout en rendant hommage au passage des saisons !

 

VOUS AIMERIEZ AUSSI CES ARTICLES

 Mode et vie d’ici

Un refuge paisible au coeur de la Capitale

Quatre moments exquis à déguster