Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Entre bonnes mains

Réouverture complète

Dans le cadre de notre réouverture complète, nous sommes heureux de pouvoir vous accueillir dès maintenant dans tous nos établissements. Toutes les mesures ont été mises en place afin de vous offrir un environnement de détente sécuritaire et respectueux des directives de la santé publique.  Nous sommes ainsi en mesure d’offrir à nouveau nos différents services tels que :

  • L’expérience thermale, incluant les espaces intérieurs et extérieurs (saunas et bains vapeur inclus);
  • La restauration;
  • La massothérapie et les soins esthétiques.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Chakras – de la base au cosmos

2 May 2016 par

Avez-vous déjà été intrigué dans un cours de yoga par la signification du terme « plexus solaire » ? Ce terme, qui peu sembler de prime à bord ésotérique, évoque en réalité tout un monde énergétique dont la compréhension nous en apprend plus sur nous-même.

S’inscrivant dans la tradition ancestrale indienne, les chakras sont des centres d’énergie dissimulés dans le corps. Quand certains chakras sont congestionnés, bloqués ou déséquilibrés, des bouchons se forment. Voici quelques trucs et astuces pour nous aider à utiliser judicieusement les chakras au quotidien.
Par Marie-Ève Trudel, collaboratrice mieux-être et ambassadrice Lolë

FINAL STROM chakras

  • Muladhara

Le premier chakra, Muladhara, est lié à la terre, à nos racines, à l’abondance riche de cette terre qui nous soutient dans notre vie, mais surtout à nos ancrages. Quelques signes que ce chakra est déséquilibré : avons-nous peur de manquer de ressources ? Sommes-nous en manque d’appétit ? Quelques séances de visualisation ou de méditation confortablement assis sur une couverture rouge, des séances de jardinage les mains bien enfouies dans la terre et la prière indienne (malasana) pourraient nous aider.

  • Svadhisthana

Et si pourtant nous étions ancrés et bien concentrés, mais que nous manquions de créativité ? De force de vivre, de désirs ? Pour donner un peu de vigueur à notre deuxième chakra, lié à la créativité et à la sexualité, il est possible de faire quelques postures assises comme le papillon. Aussi, ce chakra est lié à l’eau, alors prenez le temps en méditation de visualiser la mer, de l’entendre ou mieux : allez-y ! Quelques épices peuvent aider à stimuler Svadhisthana chakra, comme la poudre de Maca.

  • Manipura

Pour effectuer tous ces efforts, nous serons soutenu par Manipura chakra, de couleur jaune, dorée, chaude, celui qu’on appelle le plexus solaire, siège des Émotions avec un grand E, de notre confiance et de notre détermination. Ce petit point se trouve au centre du corps, où il nous arrive parfois d’avoir mal. Quelques séances de massages délicats sur ce point précis avec les mains (dans le sens des aiguilles d’une montre), la posture du cobra, une torsion assise comme matsyendrasana sont prescrites pour revigorer ce chakra.

LookbookSS15_CFITActivewear_web-2

  • Anahata

Et si, en même temps, nous acceptions ces émotions, sans jugement ? Et si nous apprenions à nous aimer vraiment tel que nous sommes ? Avec nos failles et nos bons coups ? Pour ce faire, Anahata chakra est appelé. C’est le chakra du cœur, de l’amour inconditionnel, de la noblesse et de l’authenticité. Il soutient aussi les fonctions pulmonaires. L’asthme, les bronchites chroniques et les dépendances affectives seraient des signes de déséquilibre. Entourons-nous de douceur, d’amis à l’écoute et sachons pardonner. Prenons des bains au sel d’Epson et à l’eau de rose, effectuons des postures d’ouverture du cœur comme le poisson, mais, surtout, ayons de la gratitude. Ici, maintenant, nommez trois choses de votre vie pour lesquelles vous ressentez de la gratitude.

  • Vishuddha

Une fois le chakra du cœur ouvert, nous remarquons que nos paroles et nos modes de communication changent aussi. Nous devenons ainsi plus compréhensifs envers nous-même et les autres. Notre rapport avec nous-même est mieux défini ; il siège dans le cinquième chakra, Vishuddha. De couleur bleue, situé dans au niveau de la gorge, ce chakra peut être rééquilibré au moyen de postures comme la chandelle (sarvangasana) ou le chameau (ushtrasana). En méditation, nous pouvons nous exercer à détendre la mâchoire, les épaules et la gorge, à expirer par la bouche. Trouvons l’équilibre entre l’écoute et la parole, entre la terre et le ciel, entre les rêves et l’action.

  • Ajna

Bien qu’on puisse apporter notre attention sur celui-ci en se concentrant sur le point entre nos deux sourcils, le troisième œil, Ajna chakra, est situé au centre du cerveau, dans l’hypophyse. Il soutient notre capacité de mémorisation, de concentration et d’intuition. Il permet aussi la maîtrise totale de nos pensées. Les dysfonctionnements de ce chakra sont les migraines ou les problèmes de la vue, par exemple. Il est intéressant de savoir que les qualités qui s’y développent sont la capacité de discernement (savoir discerner le vrai du faux), mais aussi la clairvoyance : on s’y met ! Nos meilleurs outils : méditer en ramenant l’attention sur le point entre les deux sourcils, ou dans la posture de l’enfant (balasana) ou encore de l’aigle (garudasana).

  • Sahasrara

Sahasrara est le septième et dernier chakra, celui de la couronne qui lie notre nature individuelle à l’univers. Comme tout est lié, il est la connexion divine que nous avons avec le cosmos. L’expérience spirituelle n’étant pas une pratique qui s’explique, nous pouvons continuer à méditer et à devenir le meilleur de nous-même, et pour un peu de défi, commencer notre pratique de la posture sur la tête.

L’objectif ultime des chakras est donc simple : ne pas créer de bouchon ! Soyons nous-même et gardons en tête que le simple fait de prendre le temps de nous étudier, de prendre conscience de notre corps et de notre niveau d’énergie sont déjà de grands pas vers le cosmos.

 

VOUS AIMERIEZ AUSSI CES ARTICLES

Yoga à deux

L’art du lâcher-prise

La routine bien-être de Marie-Ève