Chat with us, powered by LiveChat
ss_loading

Entre bonnes mains

Réouverture graduelle

Suite à l’annonce du gouvernement et de la santé publique concernant les soins de santé privés, esthétiques et corporels, nous sommes très heureux de vous annoncer que les Strøm spa nordique procéderont à la réouverture des services suivants à compter du 1er juin 2020 :

  • Services de massothérapie pour nos établissements de l’Île-des-Sœurs, Mont-Saint-Hilaire, Sherbrooke et du Vieux-Québec;
  • Services de soins esthétiques pour nos établissements se situant à l’extérieur de la CMM, soit ceux de Sherbrooke et du Vieux-Québec.

Nos autres services, dont l’expérience thermale et la restauration, demeurent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Infolettre Strøm

Abonnez-vous à l’infolettre Strøm afin de recevoir nos promotions exclusives, les articles du magazine et les événements à venir.

    Remarque: Comme l'a indiqué Statistique Canada, les Canadiens transgenres, transsexuels et intersexués devraient indiquer le genre (homme ou femme) auquel ils s'associent le plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sélectionnez un spa

Retour en haut
Aide

Les enfants, le massage et le spa

10 décembre 2019 par Pierre Blais, massothérapeute

UNE EXPÉRIENCE NOUVELLE — Grâce à l’avènement des spas et à la présence du massage dans les milieux sportifs, médicaux et même professionnels, le sens du toucher retrouve dans notre société toutes ses lettres de noblesse. Mais qu’en est-il des massages pour enfants ? On peut se questionner sur la pertinence de leur présence en milieu de spa, entre autres en se demandant si l’enfant est prêt à vivre cette expérience nouvelle et, si oui, selon quels critères.

LE TOUCHER

Ces questions nous permettent de considérer l’importance du toucher dans les différentes phases de la vie. Reconnu mondialement, le massage pour les bébés est aujourd’hui promu dans toutes les civilisations et cultures. Par contre, la place du toucher dans la vie des enfants est teintée de zones grises. Par manque de compréhension quant au développement sain de l’enfant et, disons-le, en raison de plusieurs peurs, on ignore souvent quoi en penser.

Dans le cadre du programme MISP, Massage in schools program (misa-quebec.org), les enfants de 4 à 12 ans sont invités (jamais obligés) à s’offrir entre eux un massage de 15 manoeuvres avec une formule de permission et de remerciement. En aucun temps un adulte ne peut toucher un enfant ; seulement ses parents peuvent le faire lors d’activités en famille, à l’école ou au centre communautaire. Ce programme présent dans quelque 35 pays se développe à vive allure, et pour cause. Dans le monde rapide et souvent stressant d’aujourd’hui, il n’y a pas que les adultes qui portent leur lot de tensions : les enfants aussi. Mais au-delà de ces considérations, le toucher demeure bénéfique en tout temps ; les enfants devraient tous recevoir cette nourriture affective à la maison, car sans elle, l’être humain ne peut se développer pleinement. C’est ce qu’affirme l’anthropologue Ashley Montagu dans son livre La peau et le toucher. En fréquentant l’école, l’enfant peut voir ce besoin comblé d’une certaine façon. C’est ainsi que le programme MISP souhaite s’assurer que tous les enfants puissent profiter des apports d’un toucher respectueux. Ceux-ci transmettent ensuite avec joie leurs apprentissages à tous les membres de leur famille.

LE SPA

Dans le contexte où un enfant a déjà une expérience positive du toucher au sein de sa famille, il pourra probablement davantage apprécier l’expérience en spa. Aussi professionnel puisse-t-il être, le massothérapeute n’est pas au départ un adulte significatif dans la vie de l’enfant. Plus l’enfant est en bas âge, plus cela est vrai et important. La raison qui porte le parent à faire masser son enfant au spa est aussi importante. Certains enfants ont vu le massage s’intégrer à leur vie à la suite d’une maladie ou parce qu’ils sont de grands sportifs nécessitant les bienfaits de traitements en massothérapie.

Autrement, il importe de le dire à nouveau, il est préférable que l’enfant ait un vécu positif avec le parent quant au sens du toucher. Bien des parents ne savent toutefois comment s’y prendre et répondent par exemple : « Je veux bien, mais je n’ai pas de techniques de massage ou je suis mal à l’aise… » D’emblée, il faut considérer que le massage est avant tout pour l’enfant un moyen de communication et un jeu. La technique est très secondaire. De fait, le massothérapeute (ou, à la maison, le parent) doit entrer dans le jeu, et proposer ou demander à l’enfant ce qu’il aimerait. C’est en effet une grande qualité pour un enfant (et le futur adulte qu’il sera) de savoir ce qu’il souhaite avoir et d’être capable de l’exprimer. Loin d’en faire des enfants gâtés, le fait de laisser les enfants exprimer leurs besoins leur permettra d’évoluer avec une plus grande sécurité affective et émotionnelle. Plus tard, ils auront en eux cette référence du plaisir que nous avons eu à les masser et du plaisir qu’ils ont eu à recevoir. De quoi faire de futurs parents proches de leurs enfants !

LES TECHNIQUES

Comme pour toute personne recevant un massage, plusieurs éléments permettent une expérience positive du massage pour l’enfant. Quand une personne sait habiter son corps pendant un massage, on constate un ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration, ainsi qu’un lâcher-prise total du corps et de l’esprit. Les membres sont détendus et n’offrent pas de résistance aux différents mouvements amorcés par le massothérapeute. Ceci est un apprentissage essentiel pour qui veut savoir récupérer d’un mode de vie parfois exigeant.

Afin d’obtenir ces résultats avec un enfant, le massothérapeute ne doit pas précipiter le contact peau à peau ni l’application de l’huile. Plusieurs manœuvres faites par-dessus un drap ou une couverture permettront au jeune receveur d’apprivoiser cette nouvelle expérience et la relation proche avec un adulte autre que son parent, comme les répétitions d’effleurage. Les ébranlements des bras, des jambes et de tout le corps reproduisent, par un rythme lent et soutenu, un bercement propice au lâcherprise. L’enfant s’endort parfois avant même l’application de l’huile.

L’enfant qui n’est pas à l’aise pourrait le manifester par différents signes, comme bouger fréquemment, ne pas arriver à garder les yeux fermés ou se raidir. Inutile de rappeler que plusieurs enfants ont les pieds très chatouilleux : le massothérapeute en tiendra compte. Le massage des mains peut aussi révéler un inconfort si l’enfant cherche constamment à agripper quelque chose. Sans que cela signifie un malaise général, certaines parties du corps peuvent être moins « disponibles » ou demander plus de temps avant de se relâcher ou d’être touchées. Le massothérapeute ne doit pas hésiter à poser des questions à l’enfant sur ce qu’il aime ou n’aime pas.

POUR LES TOUT-PETITS

Le Strøm spa nordique offre des massages pour les enfants avec des massothérapeutes qualifiés et formés spécialement pour prodiguer ce genre de soin.

Vous aimerez aussi ces articles