,

Devenir végétarien une bouchée à la fois

Isabelle Huot

Les bienfaits d’un régime alimentaire végétarien sont bien connus, pourtant, plusieurs hésitent encore à faire le saut vers une alimentation sans viande par peur de ne pas savoir par où commencer. Rassurez-vous, devenir végétarien, ou même flexitarien, est plus facile que vous ne le pensez. – Rencontre avec Isabelle Huot, Dre en nutrition

  • L’heure est-elle actuellement à la tendance végétarienne ?

Oui, assurément ! De plus en plus de Québécois choisissent un mode de vie végétarien et même végétalien (c’est-à-dire un régime sans aucun produit animal). Cette tendance est vraiment en train de s’imposer surtout chez les 20-35 ans, qui souhaitent adopter un mode de vie plus sain et respectueux de l’environnement. Je remarque également un réel intérêt à délaisser la viande chez mes clients dans la quarantaine et la cinquantaine à la suite d’une visite chez le médecin, qui leur a révélé un taux de cholestérol élevé ou encore des problèmes de santé cardiovasculaire.

  • Quelles sont les raisons principales qui poussent à faire le saut vers un mode de vie végétarien ?

Pour les plus jeunes, c’est véritablement une question d’éthique : on sait que l’élevage de la viande est lourd en conséquences environnementales (production de gaz à effets de serre, surutilisation d’eau potable, déforestation, etc.). Aussi, les conditions de vie des animaux d’élevage industriel peuvent en inciter plusieurs à faire le choix de ne pas manger de viande. Pour les gens appartenant à des générations précédentes, le souci de prendre mieux soin de sa santé globale représente une grande motivation. Un récent rapport de l’Organisation mondiale de la santé a mis en lumière les effets cancérigènes de la viande rouge et des charcuteries. On sait aussi qu’une trop importante consommation de viande rouge augmente les risques de développer des problèmes de tension artérielle, de cholestérol, etc. On a donc tous avantage à limiter notre consommation de viande et à prioriser les protéines de source végétale.

  • Quels pièges doit-on éviter quand on choisit le végétarisme ?

La première erreur des gens qui souhaitent devenir végétariens consiste à ne pas planifier leur démarche. D’abord, savoir pourquoi on prend cette décision est indispensable. Quand nos motifs sont clairs, s’engager dans le changement devient plus facile. Ensuite, faire les bons choix nécessite d’avoir assez de connaissances en nutrition, car le végétarisme ne consiste pas simplement à retirer la viande de son alimentation. Il faut savoir la remplacer par de bonnes sources de protéines végétales, et s’assurer que notre alimentation restera riche en fer, en calcium et en vitamine B12 afin d’éviter les carences. Je recommande de rencontrer une nutritionniste avant d’entreprendre cette démarche, car elle peut donner une foule d’informations pertinentes (conseils pratiques, idées de recettes et de menus, etc.) pour croquer à pleines dents dans ce nouveau mode de vie !

  • Le flexitarisme, un agréable compromis

 Une bonne option quand on pense à devenir végétarien consiste à d’abord adopter le « flexitarisme » ou le semi-végétarisme, c’est-à-dire une alimentation majoritairement sans viande, mais où on se donne de droit d’en manger occasionnellement. Je me considère moi-même comme étant flexitarienne : je ne consomme pas de viande à la maison, mais je me permets de le faire au restaurant ou encore quand je suis reçue chez des amis. Certains trouvent que ce mode de vie leur convient mieux, car ils se sentent plus libres dans leurs choix alimentaires et ne se mettent pas de pression inutile en s’apposant une étiquette plus stricte et définie.

  • La saison du BBQ est arrivée, peut-on en profiter pleinement tout en évitant la viande ?

Les possibilités qui s’offrent à nous pour composer des assiettes colorées et savoureuses sur le BBQ sont multiples ! Pourquoi ne pas essayer un burger de tempeh grillé, des saucisses de soya ou encore un hot-dog à la coréenne garni de légumes marinés kimchi ? Faites griller des brochettes de légumes avec du fromage halloumi ou avec des cubes de tofu mariné avec de l’ail et vos épices favorites. Soyez créatifs, amusez-vous et n’hésitez pas à partager des recettes végétariennes avec vos collègues et amis pour plus d’inspiration.

Devenir végétarien en 7 semaines

En adoptant une alimentation végétarienne de manière graduelle, on s’assure de se laisser assez de temps pour bien s’informer, s’inspirer et expérimenter afin de garder le plaisir de manger et rester en santé ! Voici des idées pour y arriver.

  • 1re semaine (1 jour sans viande) : Remplacez votre morceau de viande par du poisson ou un repas à base de tofu (un sauté, par exemple).
  • 2e semaine (2 jours sans viande) : Introduisez de nouvelles légumineuses pour une bonne source de protéines et de fibres. De plus, c’est très économique ! Essayez les pois chiches dans des falafels, par exemple.
  • 3e semaine (3 jours sans viande) : Les céréales aussi sont riches en protéines et en fibres. Pourquoi ne pas cuisiner un délicieux couscous aux légumes ou une belle salade de quinoa ?
  • 4e semaine (4 jours sans viande) : On se fait plaisir avec du comfort food végé ! Gratin de légumes, lasagne aux aubergines et chili végétarien !
  • 5e semaine (5 jours sans viande) : Vous avez maintenant une foule de nouvelles recettes en tête. Pourquoi ne pas essayer une quiche aux asperges ou encore des pâtes au pesto et aux noix de pin ?
  • 6e semaine (6 jours sans viande) : Inspirez-vous des traditions d’ailleurs pour ensoleiller vos repas : les cuisines indienne et libanaise regorgent de savoureux plats végétariens !
  • 7e semaine : Vous avez réussi à découvrir une multitude d’idées recettes et à acquérir les bons réflexes pour remplacer la viande dans votre alimentation. À vous de profiter de tous les bienfaits de votre mode de vie plus sain !

 

VOUS AIMERIEZ AUSSI CES ARTICLES

Entrevue – édition estivale

Pour une rentrée équilibrée – mieux manger avec un agenda chargé

Démystifier les croyances entourant le crudivorisme

 

 



Tous droits réservés © 2017 Strøm spa nordique

Haut de page