Le plaisirConseil santé

Un  merci spécial à notre partenaire Énergie Cardio de nous permettre de vous transmettre leurs conseils santé à tous les mois.

Vous êtes-vous déjà posé la question suivante : quel est le plaisir que je retire de mon entraînement?

Ce mois-ci, on aborde les plaisirs de l’entraînement et… les plaisirs de la table ! Découvrez des trucs pour manger sainement, même au resto !

Le plaisir à l'entraînement

Le plaisir à l’entraînement : une dose de motivation !

Vous êtes-vous déjà posé la question suivante : quel est le plaisir que je retire de mon entraînement?

À première vue, pour les non-initiés, l’entraînement en salle de conditionnement physique semble plutôt difficile et pénible. Il en est tout le contraire! Il y a trois principales sources de plaisir liées à l’entraînement. Ces sources sont à la fois très différentes et complémentaires.

Par exemple, lors de cours de vélo d’intérieur, le fait de vous concentrer sur la tâche à accomplir et de pédaler à différentes intensités vous mènera à mettre de côté toutes vos préoccupations, quelles qu’elles soient : travail, famille, argent, etc. Vous ferez le vide!

Inversement, les entraînements de course à pied, principalement sur de longues distances, permettent d’analyser différents défis à relever au travail et de régler diverses situations de la vie quotidienne. À la fin de ces entraînements, tout vous semblera organisé et zen!

 

De plus, ce que vous apprécierez de n’importe quel entraînement, c’est le défi à relever et le dépassement de soi. Ces succès deviennent une source de valorisation incroyable. En effet, lorsque vous courrez plus rapidement ou plus longtemps, que vous dépenserez plus de calories par entraînement ou lorsque vous soulèverez des poids plus lourds lors de vos entraînements musculaires, vous ressentirez une telle fierté !

Il ne faut pas oublier l’effet des endorphines à la suite d’un entraînement intense et de longue durée. Elles vous donneront une sensation de bien-être et un effet de relaxation incomparable.

 

Les plaisirs de la table

Les plaisirs de la table : manger sainement, même au resto !

Même si les repas au restaurant sont toujours très appétissants, ces mets savoureux peuvent parfois dissimuler de nombreuses calories, qu’il est possible d’éviter sans avoir à se priver.

Pour apaiser son appétit, on choisit une entrée de petit format, telles une soupe aux légumes, des tomates avec bocconcini ou une salade de jeunes pousses d’épinards, plutôt que d’engloutir la corbeille à pain. Pour leur part, les boissons alcoolisées cachent non seulement beaucoup de calories, mais elles stimulent l’appétit. On tente de se limiter à une ou deux consommations en favorisant le vin, qui apporte de précieux antioxydants. On reste également loin des aliments frits et panés et on en profite pour faire le plein d’Oméga-3, en mangeant du poisson par exemple, ou de fer, en optant pour le foie de veau. Quant aux pâtes, souvent servies trop généreusement, on privilégie la demi-portion et les sauces à la tomate ou aux légumes. Les desserts se feront légers (sorbet, tapioca, salade de fruits, yogourt glacé) ou seront remplacés par un café au lait ou un thé vert. Les formules de restauration rapide populaires seront délaissées au profit des petits casse-croûte asiatiques où le légume est roi!